Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 14:48

riennesoppose.jpg

 

un seul conseil: lisez Rien ne s'oppose à la nuit, de Delphine de Vigan. sombre et chaleureux à la fois, terrible et magnifique.

 

évitez seulement de le terminer dans le métro comme moi ce matin, vous risquez de vous retrouver en larme au milieu de la rame! et c'est peu recommandé sur la ligne 1 en charles de gaulle-étoile et concorde...

Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 09:30


dans un village du sud de l'espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse... frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s'initie à la couture. elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs, elle est condamnée à l'errance à travers une andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. elle traîne avec elle sa caravane d'enfants, eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels.






j'avais envie de vous parler de ce livre, une petite transition avant de vous raconter mon week-end dans le pays basque espagnol!
Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 09:25

Repost 0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 13:10



Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 23:30

   Le 17 septembre dernier est sorti Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry, adapté par Joann Sfar en bande dessinée. C'est le premier livre sur lequel j'ai travaillé en arrivant chez Gallimard, et la plus importante sortie de la rentrée. Je savais avant même de commencer que l'enjeu était important, et je me suis tout de suite sentie partagée entre la pression autour de cet album et ma curiosité.

   Mais ces sentiments mêlés se sont dissipés dés que j'ai commencé à lire la bande dessinée. Car je suis à nouveau rentrée dans l'univers de ce petit bonhomme blond, qui aime les roses et les allumeurs de réverbères, comme si c'était la première fois que je le lisais. Joann Sfar a su redonner une nouvelle vie au Petit Prince, livrant à ses lecteurs une approche personnelle du conte philosophique.

  À chaque lecture, on remarque quelque chose de nouveau, que ce soit dans le texte ou dans les dessins. Au fil de l'histoire, on sent que l’auteur rentre dans la peau de Saint-Ex, de cet aviateur perdu au milieu du désert. Et l'on est tout de suite accroché par la grande tendresse qui règne autour de ce Petit Prince.

  Mais c'est aussi une bande dessinée dans laquelle le trait nerveux de Joann est plus posé, on sent de l’application, une envie de faire un dessin plus « propre », mais qui reste pourtant tout aussi dynamique. Et Joann Sfar sait donner corps aux personnages, chaque individu a une âme : la rose est plus belle que dans notre imagination, le Petit Prince plus attendrissant. Si l’on y prête attention, on peut même entendre les sifflements du serpent…

   En conclusion, c’est un album drôle, sensible, qui devrait plaire autant aux petits et aux grands, aux amateurs ou non du livre de Saint-Exupéry. Le cadeau parfait en somme !

Repost 0